22/02/2022 – Ton portail numérologique n’a rien de cosmique

Ah les portails numérologiques… ces dates merveilleuses où la répétition de chiffres signent un tournant particulier du destin. Ou pas ! En fait, je n’ai rien contre la numérologie, je pense qu’il y a peut-être quelque chose à en tirer au niveau symbolique et architectural. Non, ce qui me dérange c’est de qualifier de cosmique des heureuses conjectures mathématiques d’un système purement terrestre, anthropocentriste et occidentalo-centré (résidu d’une vision colonialiste du monde…). Pour faire simple, le cosmos n’en a rien à foutre de tes dates mystiques, parce que le cosmos ne fonctionne pas avec le calendrier grégorien, ni même d’autres pays dans le monde.

L’occident n’est pas le centre de l’univers, son calendrier non plus !

Le calendrier grégorien a été inventé par une culture chrétienne et occidentale. C’est-à-dire qu’il n’est même pas utilisé partout dans le monde. Et oui ! Actuellement il existe aussi un calendrier musulman, le calendrier juif, la calendrier saka (Bali), le calendrier chinois, le calendrier éthiopien, le calendrier copte, calendrier indien civil, etc. Donc aujourd’hui, mardi 22 février 2022, nous ne sommes pas 22/02/2022 partout dans le monde. Ce qui fait que ton portail numérologique n’est pas cosmique, et non mondiale.

Par exemple, aujourd’hui 22 février 2022 nous sommes le 20 Rajab 1443 dans le calendrier hégirien ou islamique. (Rajab est 7 mois de l’année donc 20/07/1443)
Calendrier julien 9 février 2022
Calendrier indien civil 3 Phalguna 1943
Calendrier copte 15 Meshir 1738

Un calendrier insignifiant à l’échelle de l’univers

Le calendrier grégorien est de plus un calendrier, qui existe seulement depuis 1582, soit 440 ans. Ce qui est que dalle à l’histoire de l’échelle de l’histoire de l’humanité et encore plus dérisoire à l’échelle de l’histoire de la planète, dont on estime l’âge à environ 4,543 milliards d’années. Il a été mis en application le lendemain du jeudi 4 octobre 1582. Ainsi donc les romains se couchèrent le jeudi 4 octobre 1582 une date julienne et se réveillèrent le lendemain au 15 octobre 1582 date grégorienne, sans que Doctor Strange y soit pour quelque chose, ni le multivers (blague de fan de Marvel). Cette nuit du 4 au 15 octobre 1582 a été choisie par le pape Grégoire XIII pour l’entrée en application de sa réforme du calendrier julien. C’est une décision purement humaine. Le cosmos n’a rien à voir là-dedans. Je rappelle que cosmique signifie relatif au cosmos, à l’univers, à son ordre général.

Petite histoire du calendrier grégorien

Pour mémoire, le calendrier grégorien est basé sur la calendrier julien adopté du temps de Jules César, lui-même inspiré du calendrier égyptien. C’est sous le pontificat de Grégoire XIII, 226e pape de l’Église catholique, qu’est décidée une réforme du calendrier julien. Pourquoi ? Et bien parce que le calendrier julien adopté en 46 avant JC avait un défaut. Il instaurait une année de 365 jours, composée de 12 mois, débutant au 1er janvier avec des années bissextiles. Mais, à l’époque de la Renaissance, les astronomes se sont aperçus que l’année calendaire dépassait l’année solaire de 11 minutes 14 secondes. Le cumul de cette avance quinze siècles après la réforme julienne se montait alors à une dizaine de jours. Plus les années passent et donc plus le calendrier julien se décale avec l’année réelle ou sidérale. Une année sidérale est une unité de temps correspondant à la durée nécessaire pour que le Soleil retrouve la même position par rapport aux étoiles fixes sur la sphère céleste, observée depuis le même lieu sur la Terre. Une année sidérale dure en moyenne 365,256363004 jours (soit 365 jours 6 h 9 min 9,767 6 s).

Arrête de prendre la culture occidentale comme référence pour le reste du monde !

Croire qu’on peut utiliser le calendrier grégorien pour calculer les influences numérologiques à l’œuvre dans le monde entier, voir dans le cosmos puisque que certains prétendent que ce sont des portails « cosmiques », c’est croire que ta culture occidentale (enfin ici le calendrier grégorien) est la référence pour le centre du monde (et le cosmos). Rien que ça ! C’est pas de l’intuition, c’est pas de la médiumnité, c’est pas être visionnaire, ni spirituel, non c’est être occidentalo-centré ! C’est-à-dire croire comme au temps des colonies, (cette vision en est certainement un héritage), que tu peux appliquer ta vision du monde et ta culture au reste du monde (ici l’usage du calendrier grégorien comme référence), voir pour certains au cosmos.

Et bien non, la numérologie basée sur la calendrier grégorien est terrestre, anthropocentriste c’est à dire centré sur l’être humain, car les autres espèces vivantes s’en battent les steaks d’être le 22/02/2022 et occidentalo-centré, parce qu’ils existent d’autres calendriers dans le monde que celui-là. J’ajouterai donc aussi local, autant d’un point de vue spatial que temporel, car valable seulement dans la zone géographique utilisant ce calendrier et seulement à l’époque utilisant ce calendrier. L’occident n’est ni le centre du monde, ni du cosmos, ni une référence. Un calendrier est une façon pour les êtres humains d’appréhender le temps parmi d’autres possibles, rien de plus.

Madame Fox Elya, le 22/02/2022

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s